lundi 25 octobre 2021

La galerie de portraits d'Antonello de Messine

 

Antonello de Messine - Christ en pitié (c. 1463) - Musée régional de Messine

 

Antonello de Messine - Ecce Homo (c. 1463-1465) Collection privée

 Il y a toute la misère du monde dans ce regard...

 

dimanche 24 octobre 2021

La Galerie des beautés de Louis XIV


 Ce n'est pas parce que l'exposition dans le château de Bussy-Rabutin date d'il y a 3 ans qu'il est trop tard pour y jeter un coup d'oeil.

Entre temps, ces dames dont retournées au château de Versailles. Peut-être qu'elles trouvaient qu'il y avait trop de portraits de mâles blancs dominants sur les murs de leur lieu de villégiature...



Le Messie travaille son jeu de jambes

 

Lorenzo de Avila - Le Résurrection du Christ - Vers 1492

Vente Ansorena - 4 novembre 2021 

Estimation 15 000 euros, soit environ 3 heures de salaire du Messi du PSG !

samedi 23 octobre 2021

Tête de chevalier

 

 

Tête de chevalier coiffée d'une côte de maille.
(Vers 1300) - Musée du Louvre
 
Présumée provenir du tombeau de Jean de Seignelay, seigneur de Beaumont (+ vers 1296), érigé dans l'église des chanoines prémontrés, Saint-Marien à Auxerre. Abbaye saccagée en 1567 lors de la surprise de la ville par les protestants. Eglise ruinée.
Monastère transféré à Auxerre intra muros. Anciens bâtiments démolis, matériaux en partie utilisés en remploi après 1570 pour la construction du nouveau monastère.
Tête découverte (vers 1980) en remploi dans le mur d'une maison à Auxerre.
 




 

vendredi 22 octobre 2021

La suite moghole du Quai des Roses

 
Amsterdam, fin 1661. Monsieur Harmenszoon van Rijn est assis face à son miroir. Il n'a que cinquante-cinq ans. Il essaie de faire bonne figure, mais c'est un homme aux traits usés. Sa femme Saskia est morte il y a vingt ans - il en a conservé un portrait achevé quelques semaines avant sa mort. Depuis une quinzaine d'années, il vit en concubinage avec Hendrickje Stoffels qui fut sa domestique. Elle s'occupe du foyer, de la boutique et de leur fille Cornelia. Il vient de congédier ses derniers assistants. Ils ne venaient plus à l'atelier que pour lui réclamer des arriérés de salaires.

Rembrandt - Autoportrait en Apôtre Paul - 1661
Rijksmuseum - Amsterdam

jeudi 21 octobre 2021

D'Amsterdam à Lahore - Le voyage aux Indes d'une crêpière hollandaise

A gauche : Shah Jahan (detail), c. 1656–58. Rembrandt Harmensz. van Rijn
The Cleveland Museum of Art, Leonard C. Hanna, Jr.  Fund 1978.38. Photograph © The Cleveland Museum of Art.
A droite: Jujhar Singh Bundela Kneels in Submission to Shah Jahan (detail), c.1630. Bichitr (Mughal, active 1615–1650).
Trustees of the Chester Beatty Library. Image © Trustees of the Chester Beatty Library, Dublin (CBL In 07A.16).
Text and design © 2018 J. Paul Getty Trust

 
Rembrandt and the inspiration of India, présentée au J. Paul Getty Museum de Los Angeles, est une de ces expositions dont les grosses institutions américaines ont le secret - de la grosse cavalerie avec une tête d'affiche et des seconds rôles, Rembrandt et des Indiens en l'occurrence; un angle original, la suite des dessins indiens dans le cas présent; un travail savant sur les sources, ici l'art de l'Empire moghol; des accroches originales, la crêpière dont il est question dans le titre de ce billet.

Rembrandt Harmensz. van Rijn (Dutch, 1606–1669)
Shah Jahan and His Son, ca. 1656–61
Brown ink and brown wash with scratching out on Asian paper toned with light brown wash
6.9 × 7.1 cm (2 11/16 × 2 13/16 in.)
Amsterdam, Rijksmuseum, Gift of J. G. Bruijnvan der Leeuw,
Muri, RP-T-1961-83 EX.2018.3.38

samedi 16 octobre 2021

mardi 12 octobre 2021

C'est Versailles ici ! Nos souverains, amis des bêtes

 

De nos jours, ils s'exhibent tout au plus une fois par an au cul d'une vache au Salon de l'Agriculture (et avec un cabot et leur femme dans Paris-Match en début de mandat). Du temps de Versailles, le Roi vivait entouré d'au moins autant d'animaux que de courtisans, ce qui n'est pas peu dire.

Versailles, n'était pas que l'enclos où Marie-Antoinette jouait à la bergère !

C'est une façon très triviale de présenter l'exposition Les Animaux du Roi à visiter jusqu'au 13 février 2022 au château de Versailles.

lundi 11 octobre 2021

Kandinsky - Autour du cercle

 

Vasily Kandinsky, Dominant Curve, April 1936


VASILY KANDINSKY - Around the circle

Salomon R. Museum (New York) jusqu'au 5 septembre 2022


En géométrie euclidienne, un cercle est une courbe plane fermée constituée des points situés à égale distance d'un point nommé centre

Vasily Kandinsky, Blue Mountain, 1908–09

vendredi 8 octobre 2021

Ma liste de courses 10 - Portrait d'Isabelle du Portugal

 

Certes, c'est un portrait de la femme de Charles Quint, mais c'est l'oeuvre d'un anonyme flamand. Estimée 150 000 à 200 000 $. Les impératrices sont hors de prix...

Source : Christie's

mardi 5 octobre 2021

Ma liste de courses 9 - Johann Kreuzfelder, Portrait d'une femme, 1626

 

Johann Kreuzfelder. Portrait of a lady. 1626.Oil on canvas.79 × 63 cm.

Large fraise blanche, robe noire, collier en or, bagues serties de pierres précieuses. Que de signes d'opulence !

lundi 4 octobre 2021

Ma liste de courses 8 - Jan Brueghel le Jeune, Allegorie de l'ouïe

 

JAN BRUEGHEL the Younger. Allegory of Hearing. Oil on copper. 59.3 × 91 cm.

Source : Vente Koller du 01/10/2021. Estimation : 200 000 / 300 000 francs suisses 


Carla Bruni dans son salon ?

vendredi 1 octobre 2021

1573 - Véronèse entre en Cène devant l'Inquisition

Juillet 1573. Paul Véronèse est convoqué devant le Tribunal de l'Inquisition à Venise.
En cause, une Cène peinte pour la cantine des moines dominicains de l'église saints Jean et Paul. Le prieur du couvent et le Tribunal s'étaient offusqués de la présence d'un chien au premier plan. Ils auraient préféré une Marie-Madeleine étendue sur le sol. Comment leur donner tort, tant la scène manque de femmes...

 


 Procès-verbal de la comparution de Véronèse devant le tribunal de l'Inquisition en 1573

jeudi 30 septembre 2021

Ma liste de courses 5 - Jacob SAVERY le Jeune; Adam et Eve au paradis

 

JACOB SAVERY the Younger - Adam and Eve in Paradise. Oil on panel, 46 × 70.8 cm.

Source : Vente Koller 01/10/2021. Estimation : 50 000 / 70 000 francs suisses

 

Dans une composition que n'aurait pas reniée Le Douanier Rousseau, Adam et Eve batifolent, sous le regard d'une vague licorne, dans un pré de l'arrière plan.

Ça pourrait aussi être le regroupement des passagers avant l'embarquement sur l'Arche de Noé !

La plupart des animaux, y compris l'autruche (bien qu'un peu grande) sont assez fidèlement représentés. Savery n'a pas pris beaucoup de risques avec le rhinocéros (très dürerien) et le chameau (ou le dromadaire) qui ne passent que la tête dans le cadre du tableau.

Il n'y a guère que la girafe sur la butte qui ne ressemble pas trop à une girafe. Mais, c'était ainsi qu'on les imaginait à l'époque. Du temps de Jacob Savery, cela faisait plus d'un siècle  qu'on n'avait pas vu de girafe en Europe (voir le billet La girafe, le rhinocéros, le tigre et une adorable créature, publié en son temps sur Disons.fr)

Les petits métiers de Leyde

 

Les petits métiers de Leyde - Suite de 15 gravures de Jan Gillisz van Vliet (1635)