samedi 24 mars 2018

La radicalité british de Vanessa Bell et Duncan Grant

The Famous Women Dinner Service (detail of set of 50; c. 1932–34), Vanessa Bell and Duncan Grant. 
Image courtesy Piano Nobile
Cet ensemble de 50 assiettes décorées par Vanessa Bell et Duncan Grant viennent de refaire surface. Elles étaient considérées comme perdues depuis longtemps. Les artistes ont commencé à constituer cet ensemble vers 1932, à la demande de l'historien d'art et directeur de la National Gallery Kenneth Clark.
La gallerie Piano Mobile présente ce service pour la première fois au public, accompagné de 32 oeuvres du couple Vanessa Bell-Duncan Grant, sélectionnées dans leur période la plus créative, entre 1910 et 1934. Soit, en gros, la période qui court de la création de l'Omega Workshops en 1913 jusqu'aux années les plus productives de leur séjour à Charleston

From Omega to Charleston : The art of Vanessa Bell and Duncan Grant, 1910-1934
Piano Mobile, Holland Park - Londres (Jusqu'au 28 avril 2018)





Portrait of Molly MacCarthy (1914–15), Vanessa Bell. Image courtesy Piano Nobile

Interior at Gordon Square (c. 1914–15), Duncan Grant. Image courtesy Piano Nobile

Lytton Strachey (1913), Duncan Grant. Image courtesy Piano Nobile

Studies for The Muses of Arts and Sciences (1920), Vanessa Bell and Duncan Grant. Image courtesy Piano Nobile

Woman in a Red Hat (c. 1915), Vanessa Bell. Image courtesy Piano Nobile

From Omega to Charleston : The art of Vanessa Bell and Duncan Grant, 1910-1934
Piano Mobile, Holland Park - Londres (Jusqu'au 28 avril 2018)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire